Le musée prête des collections pour une exposition au Centre Culturel Tjibaou

27 octobre 2021

A partir du 26 octobre 2021, le musée de Nouvelle-Calédonie prête vingt-trois pièces de ses collections kanak traditionnelles au Centre Culturel Tjibaou, afin de participer à l'exposition "Forêt, au-delà du visible" qui se tiendra en salle Komwi.

Retrouvez ici les fiches d'inventaire des objets prêtés par le musée:

http://collections.museenouvellecaledonie.nc/fr/collections/exposition-la-foret-au-dela-du-visible-adck-2021

 

Extraits du dossier de presse de l'exposition: 

Une exposition pluridisciplinaire

La forêt, espace au centre du monde spirituel de la culture kanak, est abordée au travers du prisme des arts patrimoniaux, contemporains, de la poésie, de la botanique et de l’ethnologie. Par ces différentes approches, le public appréhende un univers symbolique qui nous rappelle sans cesse la force des liens entre le Kanak et la nature.

Un parcours en trois espaces

Le bois des arbres, une matière tangible
Dans un premier temps, le visiteur aborde la forêt comme un espace de ressources et d’exploitation du bois. Cinq essences de bois remarquables sont mises à l’honneur. Il s’agit de la fougère arborescente, du pin colonnaire, du kaori, du houp et du banian.
Le monde invisible de la forêt
L’exposition se poursuit au niveau -1. Dans cet espace, plus sombre, le monde invisible se révèle au travers d’oeuvres d’artistes contemporains. Là, ces derniers nous donnent à voir un monde peuplé d’esprits et de créatures. Des objets anciens ayant une fonction magique sont également présentés.
La forêt, un espace fragile à protéger
Le parcours se termine par un espace de sensibilisation sur la fragilité de cet espace écologique.

Un partenariat avec le musée de Nouvelle-Calédonie

23 objets du patrimoine kanak ancien prêtés par le musée de Nouvelle-Calédonie. Parmi eux, des sculptures emblématiques de la culture kanak : des appliques et des flèches faitières centenaires. Celles-ci ont été choisies pour l’aspect de leur bois. Les fentes, les craquelures, les usures et les dommages de la surface de ces pièces témoignent d’un siècle d’exposition à l’air libre. Ces objets rendent compte de la résistance de ces bois aux éléments naturels particulièrement intenses en Nouvelle-Calédonie (le rayonnement UV, l’humidité, les insectes…). Par ailleurs, en associant des objets patrimoniaux à l’exposition, le centre culturel Tjibaou souhaite donner une visibilité aux collections du musée de Nouvelle-Calédonie pendant les travaux d’extension du bâtiment.

25 oeuvres contemporaines du facko (Fonds d’art contemporain kanak et océanien du centre culturel Tjibaou), dont une installation multimédia interactive récemment acquise par le centre culturel Tjibaou et revisitée par l’artiste Nicolas Molé pour l’occasion, « Loup y es-tu ? »
Les thèmes de la mort, des lutins et des esprits sont omniprésents dans la création contemporaine. Ces oeuvres permettent d’appréhender un monde invisible qui se révèle à
certains artistes. Certains artistes s’emparent de ces thèmes davantage pour questionner leur héritage culturel et sa place dans la société contemporaine.